Injection

L'injection

Le moulage par injection est un processus discontinu constitué de plusieurs étapes successives que l’on appelle cycle. La productivité se caractérise par des temps de cycle contrairement à l’extrusion qui est déterminé par un débit.

 

L’ouverture et la fermeture du moule est assurée par un système mécanique, hydraulique ou mixte (hydraulique + électrique). Ce système est capable de maintenir le moule fermé, contrant des fortes pressions qui permet l’ouverture de ce dernier. La plastification est assurée par l'action conjointe d'un fourreau chauffé et d'une vis d'Archimède située à l'intérieur du fourreau.  La vis située dans le fourreau fait avancer les granules. Ces derniers fondent au fur et à mesure de la progression au sein du moule. La matière s’accumule dans le fourreau en avant de la vis. Lorsqu’elle est en quantité suffisante, la rotation de la vis est arrêtée et la vis subit un mouvement de translation à une vitesse contrôlée.

 

La matière est ainsi injectée dans le moule à une pression définie au préalable qui résulte de la géométrie, de l’écoulement, de la viscosité de la matière plastique fondue et du débit d’injection.


 

L'injection

 

Lorsque l’empreinte du moule est complète, la pièce doit être refroidie. La durée de refroidissement de la pièce est déterminée en fonction de son épaisseur, sa température d’injection et du moule utilisé.

 

Le moulage par injection est utilisé dans la fabrication  des fermetures, des pots, des tubes et des boîtes de pétri dans la chaine de production du groupe GOSSELIN.